LES CORRESPONDANCES ENTRE THEORIE PSYCHANALYTIQUE ET THEORIE SYSTEMIQUE

 

A qui s'adresse ce séminaire?
Ce séminaire s’adresse aux coachs seniors très expérimentés qui exercent dans le domaine de l’entreprise en accompagnant des managers:
-  dans les périodes à forts enjeux de leur carrière,
- également, dans le domaine des risques psychosociaux comme le burn out, le harcèlement moral ou sexuel,
- l’existence d’un désaccord indicible et profond entre un manager et sa hiérarchie.

Durée
6 sessions de 4 heures chacune

 

Groupe
4 personnes

Tarif
Entreprises : 2480€
Particuliers et indépendants : 1680€

Programme


De quoi traite ce séminaire ?
- Le séminaire traite de la mise en correspondance théorique et pratique des grands concepts systémiques et psychanalytiques, de leurs fortes différences et de leur articulation.
- La connaissance et la pratique d’une des deux théories sont demandées, ainsi qu’une culture générale de l’autre.
- Une supervision collective est proposée à la suite du travail conceptuel.

Contenu des sessions :   
- L’intervention théorique dure une heure et porte sur la mise en correspondance de certains concepts des deux théories, basée sur des illustrations issues de la pratique de l'intervenante.
- Une heure de débat est prévue pour l’appropriation des concepts et du mode de pensée. Ensuite, les participants présentent leur étude de cas dans le cadre d’une supervision collective.
- Méthode : Articuler les concepts systémiques et les concepts psychanalytiques, distinguer, comparer, rapprocher, différencier les deux théories pour éclairer comment la pratique du coaching s’inscrit dans un espace critique entre thérapie et coaching où systémique et psychanalyse se rencontrent en un point de jonction décisif.
Il ne s’agit pas de pratiquer la psychanalyse mais de repérer ce point de jonction entre les logiques relationnelles et les jeux d’acteurs à l’œuvre dans l’exercice du pouvoir managérial en rapport avec la perspective inquiétante d’un risque à prendre dans sa carrière ou avec un moment de crise intérieure vécue intensément.
Le point de jonction se discerne dans l’expression d’un sentiment d’anxiété ou d’impuissance qui apparaît au cours de certaines situations professionnelle qui se répètent. Le coach cherchera à établir le lien entre cette répétition source de déstabilisation professionnelle pour le manager et un conflit psychique inconscient.
- Objectif : permettre au coach de savoir travailler dans l’intersection des deux registres, à la frontière de l’externe et de l’interne : identifier le moment où ce lien peut être déduit, comment l’interroger délicatement et poursuivre la séance en fonction de la réaction du coaché.

Le postulat du séminaire:
Il consiste en l’absence d’opposition entre psychanalyse et théorie systémique selon le mode de pensée à causalité circulaire caractérisé par la boucle de feed-back où l’effet produit une cause. Les deux théories obéissent à ce mode de pensée non linéaire propre à la complexité des sciences humaines.
La rupture entre une théorie psychanalytique centrée sur la division du sujet entre un conscient et un inconscient, et une théorie systémique centrée sur l’interaction c’est-à-dire sur ce qui se joue entre les personnes, cette rupture contient une continuité qui est le sujet lui-même, le manager membre d’une équipe dans une entreprise. Toute personne incluse dans un système humain est un sujet divisé, pris à l’intérieur de logiques relationnelles et de jeux d’influence.

L’hypothèse de travail:
Passer de l’analyse des jeux relationnels au conflit intrapsychique est justifié dans des conditions spécifiques et strictes : quand les conflits relationnels à fort enjeu professionnel ont un retentissement intime chez le manager, soit qu’il ait peur du risque à prendre, soit qu’il se sente dans une impasse mentale qui le décourage.
L’hypothèse de recherche est qu’il existe une corrélation entre les difficultés professionnelles actuelles du manager et l’activation d’un conflit inconscient dont l’origine infantile est dissociée du présent de l’entreprise mais pourtant s’y confond.

Première session : META COMMUNICATION, INTERPRETATION ET RECADRAGE
Deuxième session : LA PRESCRIPTION DE SYMPTOME ET LA CONNOTATION POSITIVE
Troisième session : L’ELABORATION SYSTEMIQUE ET L’INTERPRETATION DU TRANSFERT.
Quatrième Session : L’ORIGINE PHILOSOPHIQUE EUROPEENNE DU COURANT CONSTRUCTIVISTE : la théorie de la connaissance d’Emmanuel KANT (1724-1804) .
Cinquième Session : L’INFORMATION EST UNE DIFFERENCE
Sixième session : STRUCTURE ET SYSTEME

Formation animée par Annie Cottet

Télécharger
Les correspondances entre théorie psycha
Document Adobe Acrobat 255.8 KB